Actualité

APF : le Bénin intègre le Bureau et obtient la levée de sa mise sous alerte

Rollis HOUESSOU 13/07/2022 à 12:21

Du 05 au 09 juillet 2022, une délégation des députés béninois conduite par le Président Louis Vlavonou, a pris part à la 47 ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) tenue à Kigali au Rwanda. À cette occasion, le Bénin a été doublement honoré.

L’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) a tenu sa 47e session la semaine écoulée au Rwanda avec la participation active du parlement béninois. Au cours de cette rencontre statutaire, " La démocratie béninoise et les efforts de paix ont été salués par l’Assemblée consultative de la francophonie qui a bien voulu lever l’alerte qu’elle faisait peser sur le pays et son parlement depuis 2019. Mieux, le Bénin accède pour la toute première fois de son histoire au bureau de l’APF, la plus grande instance de l’organisation", a écrit le Président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou de retour du Rwanda.

| Lire aussi : Ghana : le président annonce la réduction du train de vie de l’Etat pour lutter contre la cherté de la vie

En réalité, au cours de la 45ème session de l’APF qui s’est tenue du côté d’Abidjan, le bureau de l’organisation avait décidé, au regard de la crise issue des législatives de 2019, de mettre le Bénin sous alerte. Une décision qui n’a pas été du goût des responsables du parlement béninois qui ont exigé de l’APF des missions d’informations et de constatations. Et effectivement, deux missions ont été diligentées au Bénin. La première mission a été conduite personnellement par le Président en exercice de l’APF en février 2020 et la deuxième en 2022 en prélude à la session de Kigali. Les résultats de ces deux Missions ont milité en faveur du Bénin puisqu’à l’issue des débats, la plénière a décidé de la levée de l’alerte sur le Bénin. Elle a été votée à l’unanimité des délégués présents. Car, lors des travaux de cette 47ème session de l’APF, le chargé de mission de la région Afrique a présenté le rapport des deux missions qui ont été faites au Bénin sur la situation « …Au regard des échanges fructueux que la mission a eus avec l’ensemble des parties prenantes, la société civile ainsi que les ambassadeurs francophones accrédités auprès du Bénin, elle constate la volonté manifeste de tous les acteurs de contribuer positivement à la dynamique démocratique. Dans ce contexte et pour soutenir le Bénin dans cette voie, elle recommande à l’APF de lever la mise sous alerte de la section du Bénin, afin d’encourager les autorités à poursuivre le dialogue avec les différentes forces politiques… », a expliqué l’ivoirien Dah Sansan au plénière. Une double victoire pour l’État béninois et pour son parlement à l’occasion de cette session.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer