Bénin

Agossa, son parti condamne l'attaque du bus des Ecureuils après leur défaite

L’investigateur 9/06/2022 à 19:25

24 heures après l’attaque du bus des Ecureuils, des voix s’élèvent pour condamner l’attitude des supporters. Pour le biais d’un communiqué, le parti Restaurer La Confiance de Irenée Agossa est monté au créneau pour désapprouver ce comportement antisportif des hooligans. Lire son communiqué.

Communiqué du parti RLC

Au sujet de l’attaque du bus des Écureuils.

Le 8 Juin 2022, lors la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023, le match Bénin - MOZAMBIQUE s’est soldé par une défaite des Écureuils au stade de l’amitié Général Mathieu Kerekou. À l’issue de la rencontre, des individus mal intentionnés ont attaqué le bus transportant les Écureuils. Cette attaque a fait des blessés parmi les joueurs.
Le parti RLC, résolument hostile à tout acte de violence, dénonce avec vigueur et fermeté ce comportement malsain et dégradant qui déshonore notre pays et notre football à tout point de vue.

| Lire aussi : Kérékou : l’ancien ambassadeur réagit à la rencontre entre Talon et Soglo au palais de la Marina

Le parti pense que les éliminatoires n’étant qu’à la deuxième journée, les Écureuils ont encore une chance de qualification.
Par conséquent rien ne saurait justifier cette agression dont les joueurs béninois ont été victimes. De tels comportements sont inadmissibles dans la République. C’est pourquoi le parti RLC interpelle le ministre des sports, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique et le procureur de la République près le tribunal de Cotonou, afin que les auteurs de ces violences soient identifiées et sévèrement punis conformément à la loi.

Fait à Cotonou le Jeudi 09 juin 2022




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer