Culture

Bénin : 03 ministres pour superviser les travaux de la Commission chargée de l'élaboration du cadre juridique de la chefferie traditionnelle

Rollis HOUESSOU 23/06/2022 à 13:30

Trois ministres du gouvernement Béninois ont été nommés par le Chef de l’État Patrice Talon pour superviser les travaux de la Commission chargée de l’élaboration du cadre juridique de la chefferie traditionnelle.

L’élaboration des avant-projets de textes d’application de la loi sur la chefferie traditionnelle au Bénin a été confiée à une commission dont les membres ont été installés le 11 mai dernier. Et pour superviser les travaux de cette commission, le Président Patrice Talon a responsabilisé trois de ses ministres. Il s’agit du ministre de la culture Jean-Michel Abimbola, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Alassane Seïdou et celui de la Justice et de la Législation Séverin Quenum. Ce comité ministériel est présidé par Jean-Michel Abimbola. La commission a trois mois de délai pour déposer son rapport au comité ministériel.

| Lire aussi : Talon : voici les 05 décrets adoptés par son gouvernement ce mercredi en Conseil des ministres

En effet, après leur installation le 11 mai dernier, les 15 membres de la commission chargée de rédiger l’avant-projet de loi portant composition, attributions, organisation et fonctionnement de la chefferie traditionnelle et élaborer des avant-projets de textes d’application de la loi ont échangé avec le Président Patrice Talon. Au cours de la rencontre, il a été question d’exposer le rôle qui est le sien et la rigueur qu’il faut pour faire sortir un travail potable." Trouvez toutes les données de notre histoire en cette matière, les royaumes qui ont existé sur le territoire du Bénin, les données les plus détaillées de l’organisation fonctionnelle, politique et administrative, ce qui existe comme données écrites mais trouvez également toute la tradition orale de ce qui n’a pas pu être transcrit de manière formelle. Il nous revient de rédiger les textes de loi et des règlements qui vont définitivement asseoir l’organisation, les prérogatives et le mode de fonctionnement de cette chefferie traditionnelle de manière compatible avec la Constitution, les lois qui nous régissent", avait déclaré le Chef de l’Etat Patrice Talon.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer