Actualité

Bénin : colère noire du gouvernement, mise en garde aux douaniers pour l'utilisation des "klébé"

L’investigateur 19/09/2022 à 22:18

Certaines pratiques ont la peau dure et peinent à disparaitre malgré les mesures prises par les gouvernants du Bénin. C’est le cas du système dit "klébé". Ces personnes qui aident les douaniers ont repris leur activité malgré l’interdiction prononcée par le gouvernement.

Face aux professionnels des médias en ligne ce 16 septembre 2022, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a mis en garde les douaniers qui continuent d’engager des "klébés", c’est-à-dire des civils qui les aident dans leur tâche. "Vous savez que le gouvernement a interdit cette pratique à nos douaniers. Le gouvernement regardera cela avec attention le moment venu. Si vous avez un parent douanier par exemple, et qui du fait de cette pratique est épinglé et sanctionné comme il faut, vous allez pensé que le gouvernement est trop rigoureux sinon qu’il est méchant avec les douaniers. Pourtant, les normes sont là." a laissé entendre Wilfried Léandre HOUNGBEDJI.

| Lire aussi : Université d’Abomey-Calavi : le Conseil central fédéral reconnaît des irrégularités dans l’élection des membres de la FNEB

Pour le porte-parole du gouvernement, "ce n’est pas un problème d’insuffisance de personnel sinon eux ils ne seraient pas assis pendant que le klébé serait en train de faire autre chose. Si eux-mêmes étaient debout en train de s’occuper de leur travail et que les klébés avaient également du travail, ça se comprendrait. Mais bien souvent, eux même sont assis ou ils sont debout quelque part et ceux que vous appelez klébé s’occupent à autres choses. Ce n’est pas un problème d’effectif. Là où il y a des problèmes d’effectif, quand ça remonte, on les traite." a-t-il déclaré.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer