Bénin

Bénin : dans un rêve, Agossa voit son parti RLC et Fcbe réunir 55 députés aux législatives 2023

L’investigateur 30/08/2022 à 10:01

Les tractations politiques sont en cours en vue des prochaines élections législatives de janvier 2023. Pour se donner une grande chance de gagner plusieurs sièges à l’hémicycle, les partis Restaurer la confiance (RLC) et Force cauris pour un Bénin émergent (FcBe) veulent se mettre ensemble.

Les deux formations politiques visent au moins 55 sièges à l’assemblée nationale. Iréné Agossa, président du parti Restaurer la confiance l’a confié à la Radio Nationale. Il a dévoilé les coulisses du rapprochement entre son parti et la Force cauris pour un Bénin émergent. « Nous avons envoyé un courrier avec un projet d’accord rédigé dans un document à tous les partis politiques. Le premier parti politique de l’opposition qui a réagi positivement, c’est le parti FcBe qui s’est rendu à notre siège pour nous signifier sa volonté de pouvoir faire chemin avec nous dans le principe que nous avons rédigé dans le document », a-t-il expliqué.

| Lire aussi : Bénin : tout le calendrier du déroulement du concours d’entrée à l’ex injeps

Iréné Agossa a confié qu’un comité a été mis sur pied pour régler les points de désaccord et aboutir à une fusion entre les deux partis. « Nous allons nous donner dans cette démarche et faire en sorte que nous puissions aboutir à l’objectif que nous nous sommes fixés, c’est-à-dire, être ensemble pour les élections législatives. Dans très peu de temps, cette fumée va pouvoir sortir », rassure le premier responsable de RLC.

| Lire aussi : Parakou : deux leaders politiques lâchent l’UP-Le Renouveau et Les Démocrates pour le BR

Iréné Agossa était au candidat à la présidentielle de 2021 en tant que colistier de Corentin Kohoué. Être élu à l’assemblée nationale lui permettra de rester au devant de la scène politique nationale.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer