Actualité

Bénin : "la tournée sur la cherté de la vie est un bel exercice de démocratie populaire et participative", justifie l'exécutif

Rollis HOUESSOU 30/05/2022 à 09:58

Une tournée d’explication du gouvernement sur la cherté de la vie s’est déroulée en début de ce mois de mai dans toutes les communes. Certes, elle est considérée comme une campagne électorale par l’opposition, mais ce weekend, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a profité d’une sortie médiatique pour tout clarifier.

La tournée d’explication du gouvernement sur la cherté de la vie est non seulement inopportune pour certains mais aussi, elle a été un film dans lequel chacun sait d’avance, le rôle qu’il doit jouer. Ceux qui l’ont suivie pensent que les intervenants ont ete triés d’avance pour éviter tout désagrément. Ce qui n’est pas le cas, selon le porte-parole du gouvernement. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, cette tournée fut un bel exercice de démocratie populaire et participative "Nos compatriotes qui ont pris la parole, qui ont exprimé leurs ressentis, qui ont posé des questions, ce ne sont pas des gens à qui on a dit d’aller dire ceci ou d’aller dire cela. Si vous avez suivi la tournée et avez vu comment nos frères et sœurs ont parlé avec leur coeur, rapporté leurs quotidiens, exprimé leurs attentes, parfois apprécié ce que nous faisons et fait des suggestions aussi, vous vous rendriez compte que ce fut un bel exercice de démocratie populaire et participative et que cela n’était pas inutile."

"Loin s’en faut", va-t-il ajouter avant d’expliquer que "Ce ne sont pas des gens qui ont été sélectionnés, non. Le casting qui a été demandé, au comité d’organisation, c’est de faire en sorte que dans toutes les communes, les groupes constitués : des associations de développement, des associations de femmes des marchés, des associations de jeunes, des artisans, soient invités sans tenir compte d’une quelconque coloration politique."

| Lire aussi : Atchadé sur la tournée du gouvernement  : "Nous les avons élus pour régler nos problèmes et non pour les expliquer"

| Lire aussi : Toboula sur la libération des espaces publics : si c’est à reprendre, je le ferai encore sourire aux lèvres...", lire les détails

Le SGA du gouvernement a indiqué que c’est " Parce que si vous prenez une association de développement, qui sait qui est de l’opposition, qui est de la mouvance politique ? Personne ne demande cela. C’est ce qui a été fait." L’autre versant de cette activité" que vous ne voyez pas, c’est qu’après cela, il y a la phase dans les arrondissements qui a commencé pour aller au plus près de la population à la base pour lui expliquer de quoi il s’agit.", a martelé Wilfried Houngbédji. Si vous êtes effarouché, parce que la méthode a réussi, j’en suis flatté", a conclu sur le sujet, Wilfried Léandre Houngbédji ce dimanche.

En réalité, le gouvernement du Président Patrice Talon a initié cette tournée pour aller expliquer aux populations les raisons liées à cette situation et recueillir leurs propositions dans le but de faire face résolution à la crise.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer