Actualités

Bénin : les accusations gratuites de l'ancien député Gbadamassi du BR après son échec aux législatives

L’investigateur 27/04/2023 à 07:36

Les signaux étaient au rouge et il n’est plus un secret pour personne que le Secrétaire général national (SGN) du Bloc Républicain, Abdoulaye Bio Tchané est à tort, critiqué par une frange de personnalités du parti. Mais depuis hier, l’ancien député Rachidi Gbadamassi a décidé de jeter le masque.

L’ancien député de la 8è circonscription électorale, Rachidi Gbadamassi a choisi ce mercredi 26 avril 2023 pour s’afficher publiquement. Dans des publications faites par des médias en ligne, il a publiquement réclamé la "démission" du SGN du BR.
Certes, on pouvait prêter une attention particulière au son de cloche de l’ancien membre du G13. Mais les raisons avancées et qui sous-tendent ses récriminations à l’encontre du premier responsable du parti ne pèsent pas plus que le duvet d’un oiseau. Gestion solitaire, absence de résultats et quoi encore ! Bref Rachidi Gbadamassi a sans doute perdu le nord. Ruminant dans une indigestion son échec aux dernières élections, l’ex-député, désormais en électron libre, cherche un attelage.

Lire aussi : Bénin : interpellé dans un dossier, un magistrat en prison écrit à la Cour constitutionnelle

Mais à dire vrai, le premier responsable du BR, Abdoulaye Bio Tchané n’est pas la source de son malheur. Malgré ses 20 ans de vie parlementaire, le taureau de Parakou s’est royalement fourvoyé, confondant vitesse et précipitation au cours des élections. Résultat des courses, échec et mât ! Au lieu de chercher les causes réelles de sa défaites, pourquoi pleure-t-il sur le lait renversé ? En dépit de ses expériences, il a manqué de tact, faisant foiré sans commune mesure, le coup des généraux sans troupe dont il est le porte-voix. Le complot vient d’être dégoupillé. Le plus téméraire du groupe en qui les contempteurs placent leur confiance, a manqué de circonspection et cherche à défoncer une porte déjà ouverte par les "crisologues". Gbadamassi et ses commanditaires peuvent continuer d’aboyer, la caravane de Tchané passera.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook