Actualité

Bénin : les garanties du gouvernement pour mettre fin aux évacuations sanitaires

Rollis HOUESSOU 1er/06/2022 à 12:01

L’émission " Gouvernement en Action " de la télévision nationale a reçu ce mardi 31 Mai 2022, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin. Passant au scanner toutes les réformes en cours dans le domaine de la santé, le Professeur a dévoilé la date de livraison de l’hôpital de référence en cours de construction dans la commune d’Abomey-Calavi.

Les travaux entrant dans le cadre de la construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi sont presque achevés. C’est ce qu’il convient de retenir des propos du ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin. Selon ses dires, "le chef-d’oeuvre sera livré d’ici fin 2023. Il n’y aura plus de raisons d’évacuer les patients vers l’extérieur. Les gens n’y avaient pas cru. Mais aujourd’hui, c’est une réalité qui est là, qui évolue très bien et qui tient dans le timing que nous avons prévu", a-t-il affirmé. " en 2023, nous allons voir totalement opérationnel cet hôpital que nous sommes en train de mettre à la disposition non seulement de la population béninoise mais également de toutes les populations de la sous-région...".

| Lire aussi : Hounkpatin : le gouvernement se bat pour que chaque citoyen puisse avoir recours à un agent de santé qualifié

Mettre fin aux évacuations sanitaires

La construction de ce grand hôpital au Bénin permettra, selon les confidences du ministre de finir avec les évacuations sanitaires." Les services les plus pointus et les plus diversifiés vont être offerts au niveau de l’hôpital. Nous allons conjuguer totalement au passé la question des évacuations sanitaires qui nous coûtaient énormément et il n’y aura plus de raisons d’évacuer les Béninois vers l’extérieur", a assuré Benjamin Hounkpatin. Il n’a pas pas manqué d’évoquer le cas de l’hôpital de Zone de Savè qui serait à un taux d’exécution physique de 91%. Sa Livraison est également prévue pour le 1er trimestre de 2023.
Cependant les problèmes dans le domaine de la santé au Bénin demeurent puisque les usagers se plaignent tous les jours presque.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook