Actualité

Bénin : un éleveur à Djidja charcute sa femme et son beau-père âgé de 70 ans dans une ferme à Idigny, les faits

L’investigateur 19/06/2022 à 19:36

L’insécurité devient préoccupante pour les autorités qui font des efforts pour la maîtriser, mais il y a des cas qui dépassent l’entendement. Un éleveur, selon les sources de l’Investigateur, a assassiné son épouse et son beau-père âgé de 70 ans dans une ferme à Idigny dans la commune de Kétou.

Une plainte du chef village Issèlou et d’un représentant peul de la ferme Kétouyéyé le vendredi 17 juin dernier contre un présumé assassin. Elle vise en effet, le Sieur Oumarou Sanda, éleveur peul domicilié à Monsourou Konkondji dans la commune de Djidja et âgé de 25 ans environ qui aurait assassiné deux personnes. Son beau-père âgé de 70 ans et son épouse d’environ 20 ans. L’époux et son épouse vivaient selon les faits, à Djidja mais le mari a l’habitude de maltraiter sa femme qui chaque fois brandit la menace de divorce. En réplique, son époux lui rétorque qu’il la tuerait le jour où elle tenterait de s’en aller. N’en pouvant plus, l’épouse ramasse ses effets le jeudi 16 juin et rejoint ses parents à Kotouyéyé, village d’Issèlou. C’est ainsi que son époux s’est lui aussi déplacé dans le village Kétouyéyé et a tendu une embuscade à son beau-père et son épouse remorquée sur une moto bajaj par son géniteur pendant que tous d’eux se rendaient à la mosquée . Une fois tombés dans cette embuscade dans une brousse à 250 mètre environ de leur campement, rapportent les sources, il les charcute et les élimine tous deux le vendredi 17 juin dans les encablures d’un village dénommé dans le village Effeoute.

| Lire aussi : Djidja : soulèvement contre une équipe de patrouille policière, le téléphone d’un policier et une torche emportés par les populations

Alertés, les éléments de police du commissariat d’Idigny sont descendus sur les lieux pour faire le constat en compagnie d’un médecin légiste. Par la suite une enquête a été ouverte sur instruction du procureur du tribunal de Pobè qui a ordonné que les corps soient remis aux parents pour inhumation.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer