Burkina : l'Etat réduit son train de vie à travers la suspension des achats de véhicules sur le budget 2022

Rollis HOUESSOU 2/07/2022 à 11:41

C’est au détour d’une note circulaire en date de ce jeudi 30 juin 2022, que le premier ministre burkinabè Albert Ouedraogo a informé tous les membres du gouvernement et les présidents d’institutions que les achats de véhicules sur les ressources budgétaires 2022 de l’Etat et de ses démembrements ont été suspendus.

Jusqu’à nouvel ordre, les membres du gouvernement et les Présidents d’institution sont interdits d’acheter les véhicules sur les ressources budgétaires 2022 de l’Etat et de ses démembrements. L’objectif de cette décision est de réduire le train de vie de l’État burkinabè. Selon le premier ministre, les Sociétés d’Etat, les Etablissements publics de l’Etat (EPE) et les Collectivités territoriales (délégations spéciales des communes et des régions) sont aussi concernées par cette suspension, selon le service communication de la primature.

| Lire aussi : Lionel Talon  : son club Coton Fc reçoit son trophée de champion du Bénin ce vendredi

Toutefois, la note circulaire indique que la mesure fait exception aux départements ministériels nouvellement créés, et de ceux en charge de la Défense, de la Sécurité et de l’Action humanitaire. "Il est prévu des dérogations, après avis du Ministre en charge des finances et une autorisation expresse du Premier Ministre", rapporte Minute bf.

Rappelons que le gouvernement avait déjà ordonné l’utilisation rationnelle du matériel roulant de l’État et l’encadrement des voyages à l’extérieur des membres du gouvernement.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer