Bénin

CEDEAO : Yayi attend le verdict de la Cour de justice dans l'affaire séquestration cette semaine

L’investigateur 11/07/2022 à 12:56

La Cour de justice de la Cedeao s’apprête à rendre une décision après sa saisine plus de trois ans après par l’ancien chef d’Etat beninois, Boni Yayi.

La Cour de justice de la Cedeao basée à Abuja doit rendre ce mercredi 12 juillet 2022, dix-sept décisions dont une concernant l’ex-president Boni Yayi. Il s’agit d’une requête de l’ancien président contre le Bénin, adressée à cette juridiction au motif que ses droits ont été violés. Donc, parmi les dossiers au rôle à l’audience virtuelle du 13 au 14 juillet, précise le Journal l’Evénement Précis, figure la requête du prédécesseur de Patrice Talon.

| Lire aussi : Macron : probable visite du président français, attendu à Cotonou dans ce mois

En effet, après les violences liées aux législatives de 2019, le domicile privé de Boni Yayi avait été encerclé par des forces de l’ordre pendant 52 jours. Soupçonné comme l’instigateur desdites violences, Boni Yayi avait non seulement été assigné à résidence surveillée, pire il a été auditionné par le juge d’instruction. Estimant que ses droits ont été violés, il a saisi la Cour de justice de la Cedeao avec l’aide son conseil. Dans sa plainte, il accuse l’Etat beninios d’avoir violé les articles 5 de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples et l’article 1er de la convention des Nations Unies. Comme les articles 6 de la charte des droits de l’homme et des peuples, 9 du pacte international relatif aux droits civils et politique, 9 et 10 de la déclaration universelle des droits de l’homme, rapporte la même source. Ce mercredi en tout cas, Boni Yayi et ses conseils, maître Sadikou Alao, maître Renaud Agbodjo auront les regards fixés sur Abudja.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer