CEDEAO : l'instance sous régionale envoie un message à la junte, son médiateur Boni Yayi présent à nouveau à Conakry

Judicaël C. GBETO 14/08/2022 à 18:44

Les difficultés politiques en Guinée ont contraint la commission de la CEDEAO a Crise en Guinée : la CEDEAO appelle Conakry à travailler avec son médiateur Boni Yayi, sur place lundi .

Les difficultés politiques en Guinée ont contraint la commission de la CEDEAO à nommer et dépêcher son émissaire à Conakry. L’ex Président de la République du Bénin, Boni Yayi sera sur place lundi 15 août 2022. A la faveur de cette mission de médiation, l’institution sous régionale lance un appel au peuple guinéen.

La vive tension entre les autorités de la transition et le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) en Guinée continue d’attirer l’attention des organisations continentales. Cette ligue de formations politiques, syndicats et organisations de la société civile dénonce continuellement « la gestion unilatérale de la transition ». C’est dans ce cadre que Boni Yayi poursuit sa mission sous régionale entamée fin juillet 2022 après sa nomination.
C’est donc à travers un message en date du samedi 13 août dernier posté sur Facebook que le président de la commission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a confirmé l’arrivée de son médiateur à Conakry. Il en a profité pour appeler le peuple guinéen, notamment le gouvernement de la transition, la classe politique et la société civile guinéenne « à soutenir et travailler avec le médiateur » Boni Yayi qui sera reçu demain lundi sur place. nommer et dépêcher son émissaire à Conakry. L’ex Président de la République du Bénin, Boni Yayi sera sur place lundi 15 août 2022. A la faveur de cette mission de médiation, l’institution sous régionale lance un appel au peuple guinéen.

| Lire aussi : RDC : une attaque fait plusieurs victimes dans le rang de la police

La vive tension entre les autorités de la transition et le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) en Guinée continue d’attirer l’attention des organisations continentales. Cette ligue de formations politiques, syndicats et organisations de la société civile dénonce continuellement « la gestion unilatérale de la transition ». C’est dans ce cadre que Boni Yayi poursuit sa mission sous régionale entamée fin juillet 2022 après sa nomination.
C’est donc à travers un message en date du samedi 13 août dernier posté sur Facebook que le président de la commission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a confirmé l’arrivée de son médiateur à Conakry. Il en a profité pour appeler au peuple guinéen, notamment le gouvernement de la transition, la classe politique et la société civile guinéenne « à soutenir et travailler avec le médiateur » Boni Yayi qui sera reçu demain lundi sur place.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook