Football

Côte d’Ivoire : le coup de gueule de Gradel à l’endroit de la presse sportive africaine

L’investigateur 12/02/2024 à 10:32

Sacré « champion d’Afrique », pour la seconde fois dans sa carrière de footballeur hier, avec les Eléphants qui ont battu le Nigeria en finale de CAN, Max Alain Gradel en a profité pour passer des messages.

Capitaine de la soirée après la sortie de Serge Aurier, Max Alain Gradel a profité du sacre des Eléphants pour adresser un message à la presse sportive africaine.
Selon ses propos en zone mixte, « la presse sportive africaine doit encourager les joueurs africains, âgés de plus de 35 ans, et qui continuent de jouer au haut niveau au lieu de tirer sur eux ; de dire qu’ils sont vieux ». Car, dans le même temps, soutient-il, ces mêmes médias africains qu’il incrimine, ne trouvent aucun « inconvénient quand ils voient des joueurs âgés d’autres continents », évoluer sur la pelouse.
En réalité, il a laissé entendre qu’à travers « son hygiène de vie, il est un modèle pour les jeunes ». Déjà champion d’Afrique en 2015, Max Alain Gradel a gagné un second trophée hier, avec la Côte d’Ivoire qui au cours de la finale de la CAN 2023, a battu le Nigeria (2-1). Le joueur de Gaziantep FK (Turquie), a savouré la victoire des Eléphants et dit sa fierté pour des jeunes comme Simon Adingra, auteur d’un match énorme, et qui sera d’ailleurs désigné « homme du match », au terme de la finale.
Il a aussi dédié le trophée de la CAN aux acteurs du monde du football ivoirien qui sont passés de vie à trépas tels que l’ancien joueur Cheik Tioté, Augustin Sidy Diallo, ancien président de la fédération ivoirienne de football (FIF), décédé à 61 ans etc.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook