Bénin

Cour suprême : les attentes du ministre de la justice de la rencontre trimestrielle entre l’institution et les juridictions de fond

L’investigateur 29/07/2022 à 19:33

Les travaux de la dixième rencontre trimestrielle entre la Cour suprême du Bénin, les juridictions du fond et les auxiliaires de justice ont ouvert ce jeudi 28 juillet 2022 au Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué dans le département du Couffo. L’activité soutenue par la Fondation Friedrich Ebert et le gouvernement béninois a connu, comme à la neuvième édition tenue à Dassa en 2021, une forte présence des acteurs judiciaires invités.

Ces assises de la dixième rencontre d’échanges qui se tiennent au lendemain de la célébration du dixième anniversaire de création du Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué constituent une coïncidence heureuse que voudraient reconnaître le préfet du département du Couffo et le Président de cette juridiction. Ils remercient le Président de la Cour suprême et les membres de son bureau pour le choix porté sur le tribunal d’Aplahoué et surtout pour le choix des thèmes qui renforcent ceux ayant été au cœur de la célébration de ce dixième anniversaire. C’est convaincu qu’il n’y a pas un Etat de droit sans une justice crédible que la Fondation Friedrich Ebert salue et accompagne cette activité de la Cour suprême qui participe au renforcement des capacités des acteurs des juridictions du fond et des auxiliaires de justice.

| Lire aussi : Ahandessi : Le Révolutionnaire abdique et dépose définitivement les armes, il se retire de la lutte estudiantine

Le Garde des Sceaux, ministre de la justice et de la législation se satisfait de cette approche pédagogique, participative et inclusive de la Cour suprême à la formation et au renforcement des capacités des acteurs judiciaires. Il salue particulièrement le choix des thèmes d’actualité comme ceux relatifs à la justice foncière au Bénin. De ces assises, affirme-t-il, il attend beaucoup de recommandations pertinentes qui pourraient être utiles au projet de création d’un tribunal qui connaîtra des affaires domaniales et foncières, l’un des chevaux de bataille du gouvernement étant de mettre fin à la mafia foncière et à la corruption dans les tribunaux rappelle, le ministre Séverin QUENUM. Il adresse au Président Victor Dassi ADOSSOU ses remerciements pour la dynamique qu’il impulse au secteur de la justice à la tête de la Cour suprême du Bénin depuis peu.
A son tour, le Président Victor Dassi ADOSSOU remercie le Garde des Sceaux pour son accompagnement et sa constante présence aux différentes activités de la Cour. Ces rencontres de dialogue direct avec les acteurs des juridictions du fond, témoignent édition après édition, a-t-il dit, de l’importance et de l’utilité pour la Cour suprême de leur donner des outils juridiques et judiciaires nécessaires au bon accomplissement de leurs missions.

| Lire aussi : Criet : voici la liste des 30 détenus proches de Les Démocrates, libérés de prison

Les travaux de cette dixième rencontre d’échanges entre la Cour suprême, les juridictions du fond et les auxiliaires de justice prennent fin ce vendredi, rapporte la Cour suprême du Bénin.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer