Football

De Chacus : les propositions de l’entraîneur des cadets béninois au président de la Fbf pour la relance du football des jeunes

L’investigateur 21/06/2022 à 11:46

Après l’élimination de l’équipe cadette du Bénin du tournoi UFOA B U17 au Ghana, le sélectionneur Urbain Honfo a été reçu dans l’émission d’une radio de la place, ce dimanche. Profitant de l’occasion, il est revenu sur la participation du Bénin et a essayé d’explorer des pistes de solution pour le développement du football des jeunes.

Bien que déçu de l’élimination des U-17 béninois, l’entraîneur Urbain Honfo reconnaît que la progression de ses poulains comparativement aux années antérieures. À l’en croire, les joueurs ont " manqué de fraîcheur physique et de réalisme devant les buts. Contre la Côte d’Ivoire, on a dépensé d’énergie…, face au Burkina, on a eu un match difficile, compliqué. Les enfants ont donné beaucoup d’énergie. Sur le troisième match contre le Niger qui devrait nous qualifier, nous avons manqué d’un peu de fraicheur physique et surtout de réalisme devant les buts. On a eu beaucoup d’occasions, malheureusement il y a eu assez de maladresse devant les buts".

Pour le coach de l’équipe cadette, la déception n’est grande. " C’est des enfants qui sont réellement dans leur tranche d’âge. On voulait offrir au public béninois, une qualification pour une première CAN U17, malheureusement ce n’est pas le cas. Je pense que l’équipe est en train de progresser, parce qu’il y a deux ans à Lomé, on avait gagné aucun match. On avait encaissé 11 buts et marqué seulement deux. Mais à Cape Coast (Ghana), on a marqué cinq buts, on a eu trois points", a déclaré Urbain Honfo.

| Lire aussi : Léopold Zinsou : ses vœux à l’endroit des candidats au BAC pour un fort taux de réussite

"Il faut qu’on pense beaucoup plus au football à la base au pays, aux championnats de U17 et de U20 au Bénin afin que les jeunes aient de la compétition dans les jambes’’, suggère-t-il. Car indique-t-il, " sur ce tournoi, aucune sélection n’est largement supérieure à l’autre, à part peut-être le Nigéria. Tout s’est donc joué sur des détails. C’est le travail à la base qui fera qu’un jour à l’autre on va se qualifier."
En phase de groupe, les Ecureuils cadets ont occupé la 3ᵉ place avec 3 points, derrière la Côte d’Ivoire soit une victoire, deux défaites.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer