Actualité

Droits humains : un député du parlement béninois interpelle le Maroc après la mort des migrants au Nord du pays

Rollis HOUESSOU 4/07/2022 à 13:06

Le député béninois David Camille Biokou s’est intéressé au drame qui est survenu au Maroc la semaine dernière. Celui concernant la quarantaine de migrants été tués alors qu’ils tentaient d’entrée dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc. Intrigué, le parlementaire exige l’ouverture d’une enquête approfondie.

La mort massive des migrants au Maroc n’a laissé personne indifférent. Encore moins, le député David Camille Biokou qui s’est prononcé sur le drame. Il interpelle l’Union Africaine, les autorités marocaines, les ONGs de défense des droits humains et réclame une enquête afin que les responsabilités soient situées. Car, pour lui, "Le traitement réservé à ces migrants est ignoble. Il s’agit d’une violation des droits humains et de la personne",a t-il déploré selon les propos rapportés par le journal L’Evènement Précis.

| Lire aussi : CEDEAO : Yayi proposé médiateur en Guinée après le rejet de Mohamed Ibn Chambas par la junte

Rappelons que l’UA et l’ONU ont aussi condamné le drame. Sur Twitter, le Chef de Commission avait " exprimé sa profonde émotion et son inquiétude face au traitement violent et dégradant de migrants africains cherchant à traverser une frontière internationale entre le Maroc et l’Espagne". Et à Ravina Shamdasani, une porte-parole du Haut Commissariat au droits de l’homme à Genève " d’appeler les deux pays à garantir la tenue d’une enquête efficace et indépendante, première étape pour déterminer les circonstances dans lesquelles il y a eu des morts et des blessés ainsi que toutes les responsabilités éventuelles".




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer