Bénin

Écureuils ou Guépards : Homéky pas très emballé sur la question, la probable position du ministre des sports

Judicaël C. GBETO 28/08/2022 à 19:46

Le changement du nom de l’équipe nationale de football annoncé par la FBF est une question qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. « Les Ecureuils » ou « Les Guépards », le ministre des sports a donné son avis à travers son conseiller technique, Jimmy Adjovi-Bocco.

Le conseiller technique du ministre des Sports, s’est aussi prononcé sur la question du changement de nom de l’équipe nationale de football. Pour l’ancien international béninois, il y a d’autres priorités plus urgentes et importantes à traiter. Le DT/MS ne peut pas être plus clair. « Les Ecureuils ou un autre nom, ce n’est pas seulement le nom des footballeurs mais celui de tous les sportifs béninois. Je suis de ceux qui pensent que beaucoup de choses sont plus importantes aujourd’hui que le changement de nom de l’équipe nationale. Nous avons du travail au niveau de la direction technique nationale, de la formation des jeunes, du championnat scolaire et autres ", a martelé Jimmy Adjovi-Bocco .

L’unanimité sera difficile autour de la question ...

Sur proposition de la Fédération béninoise de football, « Les Ecureuils » deviendront désormais « Les Guépards ». Cette fracassante information donné par le tout nouveau président de la FBF, Mathurin de Chacun ne fait pas la priorité du ministère de tutelle. Beninwebtv rapporte les propos du Directeur général de l’Institut Diambars alors qu’il a opine sur la question au micro de La Nation.

| Lire aussi : Bénin : le nom ’’Guépards’’ pour l’équipe nationale de football n’est pas encore approuvé

Pour lui, “ cette annonce du changement de nom de la sélection nationale vient de la Fédération béninoise de football. Nous l’avions tous suivie, mais j’estime que rien ne peut se faire sans l’aval du ministère des Sports et du gouvernement. La dénomination des équipes nationales est un nom générique qui doit aussi être le choix de l’ensemble des fédérations sportives. Il ne faut pas faire de polémique là où il n’y en a pas. Je pense qu’il faut que ce sujet fasse objet de discussion afin que le choix soit national. Il peut être celui de la Fbf mais il faut que cela soit une dénomination consensuelle : un choix unanime des fédérations, du ministère et du gouvernement ».

En d’autres termes, si le Conseiller technique du ministre des sports a pu faire une déclaration du genre pendant que le sujet suscite des réactions au sein de l’opinion, c’est que son ministre n’est pas très emballé par ce changement de nom. C’est dire aussi qu’il en a parlé en aparté avec le premier responsable du département des sports pour mieux connaître la position du gouvernement, aux fins de ne pas mettre la charrue avant les bœufs, face aux médias. D’ailleurs un sondage dans la masse amène à conclure que les Béninois souhaitent voir leur équipe faire des prouesses sur le terrain à travers le sérieux des dirigeants au lieu qu’on s’attarde sur de petits détails.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer