Bénin

Ganiou Soglo : l’ex ministre fait fuiter une confidence de son père sur son assassinat dans une émission

L’investigateur 10/08/2022 à 22:18

Très remonté contre le régime en place, l’ancien ministre des sports, Ganiou Soglo se lâche dès lors qu’il a l’occasion de parler du gouvernement actuel. Le vendredi 05 Août 2022, au cours d’une émission, il n’a pas dérogé à la règle. De long en large, il est revenu sur l’attaque sur fond d’assassinat dont il a été vcictime en février 2021.

Certes, les jours passent, mais les meurtrissures demeurent et l’ancien ministre des sports, Ganiou Soglo continue de se souvenir de cette lâche attaque dont il a fait l’objet, le vendredi 05 février 2021. Plus d’an après cette attaque subie de la part des individus jusque-là, non encore identifiés, il s’en souvient et en parle lors de son passage sur les médias. Evoquant ce triste souvenir au cours de sa récente sortie, diffusée sur youtube, il a fait fuiter une confidence de son géniteur. Selon ses aveux, une autorité de la place aurait déclaré ‘’quelque part’’ qu’il a été attaqué par des « braqueurs ». Une déclaration, a-t-il dit, qui lui a été rapportée par son père, l’ancien président Nicéphore Soglo. Dans le même sillage, il estime que cette agression armée dont il a été victime, est minimisée par le gouvernement. En faisant allusion à tout ce qui a entouré le « feuilleton attaque sur la personne de l’ancien ministre Ganiou Soglo », il a laissé entendre que si demain, on attente à sa vie et que les autorités disent que c’est l’œuvre des jihadistes, de ne pas s’étonner.

| Lire aussi : A Djogbénou et Quenum  : un opposant rappelle le ‘’mercredi rouge’’ de la contestation

En effet, allant dans une réunion dans sa ferme à Zinvié, une localité du Bénin située dans la commune d’Abomey-Calavi, l’ancien ministre a été attaqué par des individus non encore idientifiés. Admis dans un centre de santé à Cotonou, il a été évacué quelques jours après en France où une balle, selon les déclarations lui a été retirée dans les cotes. Dans le cadre de cette affaire, qui a fait grand bruit, à quelques mois de la présidentielle d’avril 2021, le procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi, Aubert Kodjo a ouvert une enquête sur le dossier dont l’ancien président des Requins FC de l’Atlantique, Ganiou Soglo était au centre. Son chauffeur a été interpellé avant d’être relâché.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer