Bénin

Houndété : mauvaise nouvelle pour le président du parti Les Démocrates dans la 23è circonscription électorale

L’investigateur 13/09/2022 à 12:52

En désaccord avec la vision et la ligne politique du parti les "démocrates", plusieurs membres du bureau dont le coordonnateur ont décidé de claquer la porte du parti dans la 23eme circonscription électorale. A travers un communiqué rendu public, les démissionnaires, ils sont au total 26 membres, justifient les motifs de leur acte.

( Lire l’intégralité de leur déclaration et les signataires)

A quelques encablures des législatives de 2023, l’opposition se fracture davantage. En effet, si beaucoup étaient surpris il y a quelques jours de la décision de l’ex questeur de l’Assemblée nationale, Maxime Houédjissin de se retirer de toutes les activités de l’opposition, cette nouvelle vague de démission au sein du parti "Les démocrates" donne la preuve que l’horizon s’assombrit pour la formation politique dirigée par Éric Houndété. Dans un communiqué rendu public, les démissionnaires composés entre autres d’anciens députés, d’anciens élus communaux et municipaux, de personnalités politiques et administratives.... avancent les raisons de convenances personnelles pour justifier leur décision. Mais à y voir de plus, la raison est plus profonde. Selon certaines indiscrétions,
le fossé entre les citoyens et la politique n’a jamais été aussi large, et les incohérences et les reniements y sont pour beaucoup, nous a t-on confiés. Même si la prochaine destination de ses membres n’est pas encore connue, certaines sources murmurent que les démissionnaires veulent être plus utiles aux béninois, guidés par « une vision plus constructive, avec la volonté de faire régulièrement des propositions ». Il ne fait l’ombre d’aucun doute que la mouvance présidentielle reste le prochain point de chute de ses démissionnaires. En effet, pour quelqu’un qui connait bien la 23 ème circonscription électorale qui a tant oeuvré pour l’avènement de Talon, voir ce bastion politique basculé dans l’opposition contre un fils de la région, relève d’une pure incompréhension et incohérence. Que ceux pensent à cette éventualité, se ravissent. Les loups ne se mangent pas entre eux. Avec cette énième démission du coordonnateur et les membres du bureau du Les démocrates de la 23 ème circonscription électorale, après celle du sage d’Abomey Maxime Houédjissin, c’est dire que Talon peut d’ores et déjà se frotter les mains. Le terrain lui est désormais balisé pour une victoire écrasante au soir du scrutin législatif de janvier prochain.

Source : Soleilbenininfo




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer