Bénin

Hounkpè : voici les 02 inquiétudes du Chef de file de l'opposition sur la situation des Aspirants

L’investigateur 19/09/2022 à 20:26

La situation des aspirants au métier d’enseignant (AME) continue de faire réagir les acteurs de l’éducation et même du milieu politique. La dernière réaction est celle de Paul Hounkpè, le chef de file de l’opposition au Bénin.

Le n°1 du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) a adressé un message aux enseignants, aux parents et aux apprenants à la veille de la rentrée. Pour Paul Hounkpè, les enseignants AME ne sont pas mis dans les meilleures conditions pour travailler. "La situation des aspirants au métier d’enseignement est plus compliquée. Ils démarrent la rentrée dans des conditions d’endettement (un mois d’avance sur salaire) sans qu’il ne leur soit garanti le paiement des douze mois sur douze." a-t-il écrit dans son message.

| Lire aussi : Madame Francisco : "l’engagement des enseignants au service de l’avenir doit nous rappeler à tous, combien le travail des acteurs du système éducatif est louable"

L’ancien ministre de Boni Yayi a ajouté que "tout ceci peut être source de démotivation ce qui pourrait influer sur le rendement. Nous osons croire que l’amour du travail bien fait primera et que malgré la précarité des conditions, le bon enseignement sera donné à nos enfants."

| Lire aussi : Union Progressiste le Renouveau : la lettre du Président aux militantes et militants

En attendant de voir leur situation améliorée, les aspirants au métier d’enseignant ont repris le chemin de l’école ce lundi matin.
En somme, le Secrétaire Exécutif National (SEN) a exprimé deux inquiétudes sur la situation des AME. A savoir qu’ils démarrent la rentrée sous le poids des dettes d’une part, et sans avoir la garantie d’être payés 12 mois sur 12 d’autre part.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook