Bénin

Koutché : l’ancien ministre de Boni Yayi débouté en appel dans le dossier Fonds National de Microcrédits

L’investigateur 3/08/2022 à 21:03

L’ancien ministre de Boni Yayi, Komi Koutché n’est pas sorti de l’auberge. Condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à 20 ans de prison ferme pour détournement de fonds pendant qu’il officiait en qualité de Directeur général du Fonds National de microcrédits (FNM), il a relevé appel sans avoir toutefois gain de cause.

La chambre d’appel de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), a connu du dossier impliquant l’ancien ministre des finances, Komi Koutché lors de la session criminelle en cours. En appel, l’ancien Directeur du FNM a été débouté puisque les juges ont jugé son appel irrecevable. Deux de ses collaborateurs condamné chacun à 10 ans de prison en première instance, ont vu leur peine confirmée.
En effet, condamné le 4 avril 2020 à 20 ans de réclusion criminelle et à 500 millions de F CFA par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), l’ancien ministre des finances a décidé de relever appel. Son conseil, maîtres Théodore Zinflou et Victorien Fadé, avocats au barreau de Cotonou, ont formulé un recours contre la décision le 14 avril 2020, devant la Chambre d’appel de la (Criet). Créée à la suite de l’adoption d’une loi modificative, le 5 février 2020, la chambre d’appel permet désormais aux justiciables de relever appel après leur condamnation.
Quant à Komi Koutché, il a été condamné pour « détournement de deniers publics » et d’« abus de fonctions ». C’était à l’issue du procès sur la mauvaise gestion et les détournements au Fonds national de microfinance (FNM), qu’il a dirigé de 2008 à 2013. Par contre lors de l’audience au cours de laquelle il a été condamné par défaut, l’opposant béninois a été acquitté des faits « d’enrichissement illicite », de « blanchiment de capitaux » et de « corruption ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer