Bénin

Koweït : décès d'une béninoise dans des conditions floues, une ONG alerte et fait une demande aux autorités

L’investigateur 28/08/2022 à 03:18

Le décès de la béninoise Sabine Oluwatobi Kiton au Koweït, le mardi 23 Août 2022, continue de susciter autant de commentaires. Compte tenu des soupçons que soulèvent les conditions de son décès, l’Ong Bénin Diaspora Assistance exige de la part de la famille d’accueil, une autopsie avant l’inhumation du corps.

La béninoise Sabine Oluwatobi Kiton est passée de vie à trépas le mardi 23 Août 2022, selon les informations. En compagnie de sa famille d’accueil, en l’occurrence sa patronne et ses enfants à la piscine, elle y a rendu l’âme dans des conditions plus ou moins obscures. Toute chose qui émeut les Associations qui militent pour le respect des droits de l’homme.

| Lire aussi : Cour suprême  : le président Adossou exprime sa compassion au Prof Dandi Gnamou, après le décès de sa maman

C’est dans cette optique que le Président de l’ONG Bénin Diaspora Assistance, M. Médard KOUDEBI a pris le dossier à bras le corps. Pour preuve, il a échangé le vendredi 26 Août 2022, avec son Excellence Moudjaïdou Soumanou Issoufou, ambassadeur du Bénin près le Koweït, et ce, dans l’intention qu’une lumière soit faite sur la mort de la béninoise. Selon les informations, l’ambassadeur s’est engagé à rencontrer la police judiciaire Koweïtienne d’une part, et à suivre l’enquête sur la mort de la béninoise de bout en bout, d’autre part.
En effet, pour l’ONG Bénin Diaspora Assistance, la mort de la béninoise serait un assassinat maquillé.

| Lire aussi : Bénin  : des cadres de l’administration des impôts placés sous mandat de dépôt

En tout cas, elles sont nombreuses, ces dames d’origine africaine d’une manière générale et des béninoises en particulier, à qui on fait mmiroiter les pays du Golf comme étant des paradis sur terre. Et pour elles, leur vie est gagnée une fois dans ces pays. Mais sur place, elles découvrent plutôt l’enfer.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer