Actualité

Lomé : une revendeuse de pagne prend taxi un soir après le marché et se réveille nµe sur un dépotoir le lendemain

L’investigateur 18/08/2022 à 22:55

Depuis quelques jours, une triste histoire circulait sur les réseaux sociaux dont deux femmes qui ont pris un taxi vers 16h et qui se sont retrouvées nues sur un dépotoir le lendemain, mais dévalisées. L’événement s’était passé à Lomé.

Voici les faits racontés

Selon Mrs AGB, la victime est montée dans un taxi, un soir, alors qu’elle rentrait chez elle. « Ma cousine rentre dans un taxi au niveau de LONATO, vers 16 heures, et elle se réveille nµe dans une décharge de Gbossimé (un quartier du sud de Lomé, NDLR), à 1 heure du matin. Seigneur. Faites attention à vous  ! Donc, vers 16 heures, elle décide de rentrer à Adidogomé (un quartier du nord de Lomé, NDLR), elle prend un taxi à LONATO. Elle voit qu’il y a le chauffeur, ainsi que deux hommes et une femme. », commence-t-elle.

À bord du taxi, d’après les détails de l’histoire, la vue d’une autre dame l’a rassurée. « Voyant la dame, elle est en confiance, ainsi se décide à rentrer dedans. Voilà que le taximan commence à monter les vitres arrière, où se trouvent, elle et la dame en question. Le temps qu’elle réalise hummmm Voilà, elle se réveille dans une décharge, la nuit, nue et sans son sac, ni ses boucles d’oreilles, accompagnée de la femme aussi. », explique-t-elle.

| Lire aussi : Bénin : deux jeunes voleurs de tricycles interpellés et placés en détention provisoire

Le lendemain, à en croire le récit de Mrs AGB, les deux infortunées se retrouveront sur un dépotoir, nues et dépouillés de leurs biens. « Les deux [femmes] ne savaient même pas le jour ni l’heure qu’il sonnait. Les riverains leur ont donné deux pagnes et elles se sont arrêtées au bord de la route pour se rendre au commissariat. En expliquant leur histoire, un taximan a décidé de les aider. (Vrai vrai, j’aurais refusé moi). Voilà que le taximan les amène au commissariat et ensuite les ramène une à une chez elle gratuitement. », précise la publication.

Le compte Twitter « Mrs AGB » boucle son récit, en ces termes : « Après enquête, il s’avère que c’était un cambriolage ciblé sur la dame comme elle vend des pagnes au marché et la cousine était au mauvais endroit au mauvais moment. Ma cousine et la femme sont restées en contact. », rapporte Bwt.

Sophie HOUNKANRIN (Stag)




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer