Actualité

Madagascar : des gendarmes ont réagi à un groupe de manifestants, faisant 19 morts et 28 blessés

L’investigateur 30/08/2022 à 16:57

Ce lundi 29 Août 2022, environ 19 civils sont décédés et 28 autres ont été blessés dans la région de Ikongo , ville de Madagascar. Cela s’est déroulé alors que des gendarmes ont réagi à l’arrivé des manifestants qui voulaient envahir leur caserne.

Cette colère des manifestants serait causé par le kidnapping d’un enfant alibinos , il y a quelques jours en arrière, selon des médias locaux.

"Les gendarmes ont tiré sur la foule" a fait savoir Jean Brunelle Razafintsiandraofa. Il est député du district d’Ikongo, lieu où le drame s’est déroulé. "Neuf personnes sont mortes sur le coup", a précisé le médecin en chef de l’hôpital local Tango Oscar Toky. Dans son bilan, il a aussi mentionné que sur environ 30 blessés qui sont envoyés dans son hôpital, cinq sont passés de vie à trépas.

| Lire aussi : Bénin : tout le calendrier du déroulement du concours d’entrée à l’ex injeps

Par le bais d’un communiqué, les forces de l’ordre ce mardi 30 août 2022, ont annoncé qu’au total " 21 blessés sont toujours en soin à l’hôpital". Les autorités de la région, sont en train de suspecter un enlèvement. Les riverains ont décidé eux-mêmes de se rendre justice.
Aux alentours de 08h00 GMT (10h heure belge), des tirs ont retenti à Ikongo. Depuis la semaine dernière, la petite ville est sous le choc : un enfant, albinos, a disparu et les autorités suspectent un enlèvement.

Sur la grande île de l’océan Indien, les personnes atteintes d’albinisme sont régulièrement la cible de violences. Plus d’une douzaine d’enlèvements, d’attaques et de meurtres ont été signalés au cours des deux dernières années, selon les Nations unies.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook