Actualité

Mali : le porte-parole Olivier Salgado de la Minusma déclaré persona non-grata

Rollis HOUESSOU 21/07/2022 à 00:14

À travers un communiqué signé ce mercredi 20 juillet 2022, le ministère malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale somme le porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Olivier Salgado, de quitter le territoire national dans un délai de 72 heures.

La première victime de l’affaire des 49 militaires ivoiriens, arrêtés au Mali, est connue. Il s’agit d’Olivier Salgado, le porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). Les autorités maliennes ont décidé le mercredi 20 juillet de l’expulser.« Cette mesure fait suite à la série de publications tendancieuses et inacceptables de l’intéressé sur le réseau social tweeter déclarant, sans aucune preuve, que les autorités maliennes auraient été préalablement informées de l’arrivée des 49 militaires ivoiriens par vol civil, à l’aéroport international président Modibo Keïta, le dimanche 10 juillet 2022 », précise le communiqué dont voici la quintessence.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer