Bénin

Milohin : le préfet du département du Mono convoque le collectif des artisans miniers, lire les détails

Rollis HOUESSOU 19/07/2022 à 14:12

Le directeur départemental des mines du Mono, Léonard Oni et la Brigade Mobile de Contrôle des Carrières du Mono ont visité deux carrières de la commune de Lokossa le samedi dernier. Une descente qui a permis à cette équipe de faire de graves constats et de prendre des résolutions.

Une équipe composée du directeur départemental des mines du Mono, Léonard Oni et la Brigade Mobile de Contrôle des Carrières du Mono ont visité deux carrières dans la commune de Lokossa le samedi dernier. Une descente qui a permis à l’équipe de faire de graves constats au sujet de la gestion des carrières et de prendre des résolutions.

| Lire aussi : BAC 2022 : une importante précision faite dans le cadre des épreuves sportives et facultatives aux candidats admissibles

Deux carrières dans la commune de Lokossa, notamment celles de Djazounkpa dans le village d’Azizonsa, arrondissement d’Agamè et de sable de Sessouhoué, village d’Adjohoué, arrondissement de Ouèdèmé-Adja ont reçu la visite inopinée d’une équipe de contrôle samedi dernier. Selon les informations de Matin Libre, le constat fait après cette descente est amer. Informés de l’arrivée de l’équipe de contrôle, les artisans miniers de la première carrière ont pris la fuite, laissant derrière eux, quelques outils, saisis et déposés au commissariat de l’arrondissement. Pour Léonard Oni, Directeur départemental des mines du Mono, il s’agit d’une exploitation sauvage qui est contraire aux exigences de l’État en la matière. Pour l’heure, on ignore l’identité des exploitants, mais une enquête est en cours pour les appréhender.

| Lire aussi : Éducation : le calendrier scolaire réaménagé, la date de la rentrée scolaire 2022-2023 fixée

En ce qui concerne la deuxième carrière, le média indique que le responsable a reçu une autorisation mais ne respecte pas les clauses du contrat qu’il a signé avec l’Etat. Un constat qui a obligé le préfet, Bienvenu Milôhin du Mono, à convoquer expressément, une réunion et inviter le collectif des artisans miniers, autorisés du Mono à une séance de travail, qui devrait se tenir hier. Au terme de la réunion dont on n’a pas encore la quintessence des mesures prises, il se pourrait que certaines autorisations donnant droit à l’exploitation de carrières soient suspendues.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer