Bénin

Moukaram Badarou : un transfuge du Prd réagit à la mise ensemble du parti Arc en Ciel et de l’UP

L’investigateur 14/08/2022 à 22:35

Ce dimanche 14 août 2022, Moukaram Badarou, ancien Préfet de l’Ouémé-Plateau et Directeur adjoint du cabinet du président de l’Assemblée Nationale était l’invité de la radio Afrique Espoir de Porto-Novo. Profitant de l’occasion, le transfuge du parti Arc en Ciel s’est prononcé sur la mise ensemble du parti du Renouveau Démocratique (Prd) et de l’Union Progressiste (UP).

Membre de l’Union progressiste, cet ancien du Prd estime que le projet est profitable à plus d’un titre pour les uns et les autres. « Les choses se font pour que les partis se mutualisent et occupent le territoire national. On est passé de près de 300 Partis à une quinzaine. La réforme du système partisan vise à nous rassembler. C’est ce que nous faisons avec la fusion des deux formations politiques. L’UP et le PRD, devenir un seul et même Parti politique, c’est renouveler l’offre politique à l’endroit de nos populations. En allant vers le PRD, l’UP ambitionne que les deux Partis deviennent un très grand Parti politique et un véritable Parti de masses », a-t-il déclaré.

| Lire aussi : Bénin : les aspirants au métier d’enseignant invités à confirmer leur disponibilité pour 2022-2023

« Restons ensemble pour le développement et la paix. Si nous sommes ensemble, on sera plus fort. Nous serons un grand rouleau compresseur. On ne se met pas ensemble que pour des élections, mais surtout pour l’avenir. En se mettant ensemble, nous faisons la volonté de nos populations », a-t- recommandé. Ancien secrétaire général du Prd, l’actuel DAC du président Louis Vlavonou de l’Assemblée nationale, a rompu les amarres avec Maître Adrien Houngbédji pour aller créer son propre parti, Conscience Citoyenne (CC), sous le régime défunt. Plus tard, il sera nommé préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau par l’ex président Boni Yayi.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer