Actualité

Nominations sous Boni Yayi : un ancien ministre parle des pressions reçues

Judicaël C. GBETO 6/06/2022 à 16:38

L’épisode 5 de ‘’Ma Prophétie » a reçu la peinture de l’ex ministre de la Culture de Yayi. Dans son écrit du jeudi 2 juin 2022, l’homme a tiré sur ceux qu’il désigne par « militants fictifs », ses détracteurs, ceux qui ont été les premiers à salir sa réputation pour n’avoir pas été nommés à un poste de responsabilité ou pour ne pas être rentrés les poches pleines après une visite dans son cabinet.

Nul n’ignore les rudes batailles menées par chaque leader avant de se retrouver dans les mailles du pouvoir ou de travailler directement avec le Chef choisi par le peuple. Alors qu’il avait été appelé à travailler aux côtés de l’ex président de la République du Bénin, Boni Yayi, en tant que ministre de la Culture, le député Valentin Djènontin a reconnu avoir été l’objet de pressions morales. Dans l’épisode 5 de ‘’Ma Prophétie’’, l’homme a dénoncé les « militants fictifs », en d’autres termes, « ceux qui n’ont jamais travaillé de près ou de loin » à ses côtés, « des cohabitants du quartier qui l’avaient combattu », mais qui le traite injustement de tous les noms de volaille.

| Lire aussi : Sessègnon : ‘’Je suis vraiment prêt à tout donner pour le club’’, réaction du joueur après la signature de son nouveau contrat

Pour la figure de proue des Fcbe, version Yayi, « ils (ces détracteurs) sont les premiers à crier à mon orgueil, à mon ingratitude pour ne les avoir pas nommés à un poste ou à mon avarisme parce qu’ils ne retournent pas chez eux avec des sacs de billets chaque fois qu’ils viennent taper à ma porte ». « Ils sont les champions des expressions comme, c’est nous qui avons mouillé les maillots avant qu’il ne soit à ce poste ! », a-t-il fait savoir.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer