Actualité

Porta Potty à Dubaï : voici les primes offertes aux influenceuses africaines, selon les services rendus

Rollis HOUESSOU 24/05/2022 à 12:26

Depuis que cette affaire de porta Potty qui se pratique à Dubaï a été révélée au grand public, il ne passe plus une seule journée sans qu’un nouvel détail ne soit ajouté. Si les noms de certaines influenceuses africaines ont été cités, les tarifs de chaque service sont également connus.

On en sait un peu plus sur les prix que prennent les influenceuses victimes de Porta Potty à Dubaï. Des médias comme Seneweb ont révélé les barèmes d’honoraires de plusieurs millions offerts aux femmes victimes pour un seul service. Pour avoir des rapports sexuels avec plusieurs hommes, les influenceuses touchent entre 13 et 19,5 millions de francs CFA. Si elles gagnent entre 32,5 et 39 millions FCFA pour la défécation, la source indique que pour avoir des ébats sexuels avec un chameau, cela coûterait de 78 à 97,5 millions de francs CFA. Pour les influenceuses qui se permettent de se livrer à une partie de jambes en l’air avec un chien, le prix est fixé entre 39 et 45,8 millions de francs CFA. Une raison suffisante qui pourrait justifier cette sale besogne de ces jeunes femmes majoritairement africaines.

| Lire aussi : Affaire c*c* à Dubaï : les évêques du Bénin fustigent la banalisation du s3xe sur les réseaux sociaux

En quête de l’argent, faut-il le rappeler, elles se rendent à Dubaï et se font déféquer dans la bouche ou sur le corps par des arabes. D’autres sont obligées de coucher avec des chiens ou plusieurs hommes contre de l’argent.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer