Actualité

Rosine Soglo : ses 06 souvenirs de l’ancienne première dame qu'on aimerait garder

L’investigateur 25/07/2022 à 21:01

Rappelée à Dieu le vendredi 25 juillet 2021, les proches de l’ancienne première dame, Rosine Soglo se sont remémorés l’an1 de son anniversaire de décès, ce lundi 25 juillet.

Partie à l’âge de 87 ans, l’ancienne députée demeure dans les esprits de ses proches. Par le truchement d’un message publié sur sa page facebook ce même jour, son enfant Ganiou Soglo s’en est rappelé. « J’aurai tout donné pour t’avoir encore quelques années parmi nous, hélas ! ». Mais avec un peu de courage, l’ancien ministre des sports reconnaît avec Birago Diop que la défunte vit toujours. « Birago DIOP nous a appris que les morts n’étaient pas morts et je comprends encore plus aujourd’hui, qu’hier cette assertion car tout me rappelle ta présence. », a écrit l’ancien président des Requins FC de l’Atlantique.
Malade à l’époque, Rosine Soglo a été affaiblie aussi par l’âge avant de s’éteindre. Des mois après, sa dépouille a été transférée au Ghana où le corps a été incinéré.

| Lire aussi : Sagbohan Danialou : biographie, ses œuvres et parcours de l’artiste béninois

Il n’est plus un secret pour personne que Rosine Soglo aura marqué le mandat de son mari, Nicéphore Soglo par sa forte personnalité et sa détermination politique. Surnommée la dame de fer, elle a su donner durablement un nouveau tournant à la vie politique béninoise surtout à travers son franc-parler. Elle a régulièrement été élue député de la Renaissance du Bénin RB, parti qu’elle a créé du temps de la présidence de son époux, Nicéphore Soglo. Réélue plusieurs fois avant la prise du pouvoir par le Président Patrice Talon, elle a cédé entre-temps sa place à la jeunesse au parlement.

Malheureusement, l’exil de son fils Léhady Soglo et quelques sujets politiques n’ont pas rendu les choses faciles entre elle, sa famille et l’actuel locataire de la Marina.

06 choses à savoir sur l’ex-première dame

  Avant sa mort elle n’était plus au parlement alors qu’elle se faisait élire régulièrement
  Malgré le soutien de sa famille à l’actuel locataire de la Marina, elle ne s’entendait plus avec le président avant sa mort
  Elle a été la première femme du Bénin à diriger un parti politique (RB)
  De son vivant elle a marqué le landerneau politique béninois de ses prises de position et de son charisme.
  A plusieurs reprises elle a été élue doyenne d’âge de l’Assemblée nationale.
 Elle est sans doute le premier Béninois dont la dépouille a été incinérée après sa mort.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer