Shadiya, le ministre du commerce met en garde contre l'escroquerie des commerçants dans le cadre du contrôle des prix sur le marché

Rollis HOUESSOU 7/07/2022 à 09:53

À travers un Communiqué en date du 1er juillet dernier, le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Assouman a invité les opérateurs économiques à la vigilance et à dénoncer les individus qui se font passer pour des agents de contrôle du Ministère dans le cadre du suivi de la cherté de la vie.

Il est revenu au ministre de l’industrie et du commerce Shadiya Assouman de constater que des individus mal intentionnés s’immiscent dans les activités de contrôle dans le cadre du suivi de la cherté de la vie. À en croire l’autorité ministérielle, ces individus se font passer pour des agents de contrôle du MIC et rançonnent les commerçants." Leur mode opératoire consiste à initier des appels pour prévenir d’un éventuel contrôle. Ils proposent aux commerçants qui voudront éviter des contrôles une contrepartie financière par mobile money", peut-on lire dans le communiqué.

| Lire aussi : Bénin : le gouvernement interdit l’établissement de cartes nationales d’identité non biométriques

Rappellant aux opérateurs économiques que ces appels n’émanent pas des agents de son ministère, le ministre" En appelle à la vigilance de tous et invite par le présent communiqué à dénoncer de pareils agissements à travers le numéro Vert 113 ou en déposant une plainte dans les Commissariats d’arrondissement les plus proches. En tout état de cause, tout individu qui s’adonnera à de telles pratiques subira la rigueur de la loi", prévient-elle.

| Lire aussi : Talon : le président de la République est rentré de son voyage en Europe

Rappelons que les agents du ministère sont sur le terrain depuis quelques jours pour contrôler les prix fixés par le gouvernement pour certains produits comme le ciment et l’huile végétale raffinée sur le marché. Dans la foulée, plusieurs boutiques et dépôts sont fermés pour les commerçants qui ne s’alignent sur les prix plafonnés du gouvernement.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer