Bénin

Talon, Le parti Les Démocrates félicite le président pour la ''nomination'' de Boni Yayi ‘’médiateur en Guinée’’

Rollis HOUESSOU 7/07/2022 à 08:10

La CEDEAO a nommé l’ancien président du Bénin Boni Yayi comme médiateur en Guinée dans le cadre de la résolution de la crise politique qui secoue le pays. C’était lors de la session extraordinaire des chefs d’Etat tenue à Accra dimanche dernier. Mais reçu sur Canal 3, le 1er vice-président du parti Les Démocrates, Nourénou Atchadé s’en félicite d’une part, et exprime sa reconnaissance envers le président Patrice Talon pour sa diplomatie d’autre part.

Nourénou Atchadé, premier vice-président du parti politique de l’opposition Les Démocrates, estime que l’actuel locataire de la Marina, Patrice Talon a certainement joué un rôle important dans la nomination de son prédécesseur, Boni Yayi désormais médiateur de la CEDEAO en Guinée. Très admiratif, l’ancien député a adressé toutes ses félicitations à Boni Yayi et à Patrice Talon." La désignation du président Boni Yayi par la CEDEAO est un honneur pour le pays et pour le parti Les Démocrates. Nous parlons d’un monsieur qui a été président du Bénin pendant 10 ans, qui a rendu le pouvoir démocratiquement, et qui a toujours organisé des élections démocratiques dans son pays. Il s’agit d’un monsieur qui mérite toute cette responsabilité. Moi j’aime dire les choses telles qu’elles sont. Je salue le président du Bénin qui a eu certainement son mot dans cette désignation", a déclaré Nourénou Atchadé. Nommé médiateur, l’ancien président a été l’option de l’instance sous-régionale après la refus de la junte guinéenne d’accepter Monsieur Mohamed Ibn Chambas, selon les médias guinéens

| Lire aussi : Conseil des ministres : voici les grandes décisions de ce mercredi 06 juillet

Au cours de son passage, l’ancien député a opiné sur d’autres sujets dont les législatives. Pour Nourénou Atchadé a laissé entendre que son Parti fait tout pour ne pas rater le rendez-vous. " Tous, nous sommes des béninois. Le président de la République ne peut pas préférer X par rapport à Y pour aller aux élections. Nous voulons que les élections prochaines ramènent les béninois dans les urnes. Et notre participation ramènera les compatriotes dans les urnes. Car les populations attendent les élections inclusives", pense-t-il.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer