Talon : "aller aux législatives, c'est réglé le problème de dictature sous le président", selon Les Démocrates

Rollis HOUESSOU 19/06/2022 à 14:00

Eugène Azatassou, vice-président du parti, Les Démocrates en répondant à l’expert électoral Georges Otchéré par rapport au modèle démocratique du Bénin sous la Rupture, a révélé les enjeux des législatives prochaines pour l’opposition. Dans une publication en date de ce vendredi 17 juin 2022, l’ancien Coordonnateur Fcbe a expliqué pourquoi l’opposition Béninoise ne doit en aucun cas, rater les échéances électorales qui viennent.

Les partis politiques de l’opposition en l’occurrence Les Démocrates ne comptent plus rester en marge des prochaines élections notamment les législatives de janvier prochain. Car selon eux, ne pas participer à ces élections comme c’est le cas depuis quelques années, laisserait le Président Patrice Talon dans sa zone de confort où il aurait la main mise sur toutes les institutions de la République. À en croire Eugène Azatassou, la bonne participation aux élections devient impérieuse pour l’opposition afin de régler selon lui, " Le problème de la dictature dans notre pays", et ce, par " Toutes les formes légales de lutte". Pour y arriver, le démocrate pense que "Le peuple béninois doit se mobiliser pour en exiger le caractère inclusif, transparent et équitable. Le pouvoir lui-même redoute cela car à chaque fois que ce genre de participation doit intervenir, il est obligé de sortir de ses réserves pour exposer sa nature à la face du monde. Il en a toujours résulté une élévation du niveau de la conscience du peuple", a-t-il écrit.

| Lire aussi : Bénin : voici les prix de cession du ciment aux consommateurs par département

Le professeur trouve que "La non-participation de l’opposition véritable le laisserait dans sa zone de confort", faisant allusion au pouvoir de Cotonou. Néanmoins, l’opposant est conscient que" Le risque de se faire doubler par des "traitres éventuels", n’est pas nul. Mais comment vaincre une dictature sans aucun risque ?", va-t-il se demander pour ainsi signifier combien il est capitale pour l’opposition de prendre part à ces joutes électorales.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer