Actualité

Talon : le président signe un décret et dissout le Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments

Judicaël C. GBETO 19/08/2022 à 13:05

Patrice Talon a signé par décret la fin de l’existence en République du Bénin, du Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments. Il sera avalé par l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments. Cet arrêté du 27 juillet 2022 abroge les dispositions de celui n° 2018-511 du 31 octobre 2018 portant approbation des statuts dudit Laboratoire.

C’est par le décret n°2022-451 du 27 juillet 2022 pris par le président de la République, Patrice Talon, que le Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments est annoncé être englouti par une Agence. Le gouvernement béninois a décidé de la fusion par absorption de ce Laboratoire avec l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments. Les instructions ont donc été données au ministre de l’Economie et des finances et au ministre de l’Agriculture de faire le nécessaire afin de rendre effective cette fusion, indique Banouto.

| Lire aussi : Karamatou Fagbohoun : voici sa lettre d’adhésion au Prd

Etablissement public à caractère scientifique, créé par décret n°2011-113 du 08 mai 2012, l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments (ABSSA) est dotée d’une autonomie de gestion et rattaché directement au ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche (MAEP). Elle a pour mission de garantir et d’assurer le contrôle de qualité et la sécurité sanitaire des produits au niveau de tous les maillons de la chaîne alimentaire.

| Lire aussi : Bénin : une réductice qui a motivé le départ de l’UDBN du Bloc républicain on des matières envisagée à l’université de Parakou pour faciliter la tâche aux étudiants

Garantir au niveau national, régional et international, la qualité des analyses relatives à la sécurité sanitaire des produits agricoles, agroalimentaires et des intrants agricoles produits au Bénin, c’était la mission assignée au Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer