Actualité

Terrorisme au Bénin : les confidences du CMG sur les instructions du gouvernement à l’armée

L’investigateur 6/07/2022 à 14:47

Le gouvernement a donné des instructions aux militaires et ceci pour répondre efficacement aux assauts des jihadistes. C’est ce qu’a laissé croire le Chef d’Etat-major des armées Général (CMG), le Général Fructueux Gbaguidi.

Le gouvernement béninois est conscient de l’ampleur que prend la montée du jihadisme sur son territoire. Pour s’en convaincre, il a donné des instructions à l’armée aux fins de lui permettre d’y faire face et de circonscrire le mal. C’est ce qu’on retient de la déclaration du Chef d’Etat-major des armées, le Général Fructueux Gbaguidi. "L’exécutif, conscient de cette situation nous a instruits afin que le maillage territorial soit revu", a-t-il déclaré à Jeune Afrique.
Plus qu’une priorité, la lutte contre le terrorisme est devenue un impératif pour le Bénin qui subit des assauts répétés de l’ennemi depuis décembre 2021 à ce jour. Plusieurs attaques perpétrées à savoir des mines artisanales posées qui ont fait exploser les véhicules des forces armées béninoises (FAB) ; des accrochages et des embuscades sont devenus au quotidien, le mode opératoire de l’ennemi. Deux fois déjà, les jihadistes ont incendié deux commissariats (NDLR Monsey et Dassari), respectivement dans les communes de Karimama et Matéri.

| Lire aussi : Bénin : deux (02) agents des forces de défense tués dans une embuscade au Nord

Très préoccupé par la situation, l’Etat ne baisse pas la garde tout comme l’armée qui s’investi de toute sa force pour faire reculer les terroristes. Au cours d’une cérémonie d’hommage aux soldats tués fin mai, le Chef d’Etat-major des armées, le Général Fructueux Gbaguidi a réitéré la volonté du Bénin qui n’est pas prêt de céder un seul « centimètre » aux terroristes.
En plus du maillage territorial, « d’énormes moyens » sont mis à disposition des militaires pour faire efficacement face à ces incursions de groupes djihadistes sur notre territoire.
Le Bénin n’est pas le seul pays côtier d’Afrique de l’Ouest attaqué, le Togo l’a également été il y a quelques semaines. Ce qui sous-entend que les jihadistes veulent sans doute étendre leur zone d’actions aux pays ayant de débouchée sur la mer




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer