Bénin

Toboula : accusé et indexé dans une interview, l'ancien préfet réagit

L’investigateur 28/05/2022 à 01:15

Apostrophé par le politologue Richard Boni, l’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula a réagi. Dans une déclaration publiée, l’ancien syndicaliste a balayé d’un revers de main les affirmations de son vis-à-vis avant de l’inviter à un débat contradictoire.

Aller à l’école ne fait pas de vous un intellectuel. Enseigner à l’université ne veut pas dire détenir le savoir

J’invite l’éminent professeur Richard BONI à un débat contradictoire sur une chaîne audio visuelle avec des donnés scientifiques à l’appui, afin de lui démontrer combien l’opération de libération des espaces publics a été la césarienne qui a déjà enfanté la promotion de l’économie locale et a engendré de lourds investissements que jamais dans ce pays en moins d’un quinquennat aucun Gouvernement n’a réalisé.

Je suis agent de l’Etat et j’ai démarré ma carrière en tant qu’assistant au cabinet d’un Ministre de l’Environnement qui à l’époque avait comme DC l’actuel Ministre du cadre de vie. Je sais donc de quoi je parle. Malgré les efforts interminables en tant que promoteur de la Gestion Axée sur les Objectifs et les Résultats au sein d’un Gouvernement, qui à l’exception de son chef d’alors, était hostile aux réformes, ce Ministre qui continue d’avoir tout mon admiration peut témoigner de l’avantage que notre pays a de voir tous les membres d’un Gouvernement mobilisés avec son chef au premier plan pour promouvoir le développement à la base par des réformes sérieuses.

Ma conviction demeure intacte depuis ce temps que notre pays a besoin des Gouvernants qui acceptent l’impopularité au détriment d’un populisme béat qui n’a jamais été profitable au peuple. Qui vous a dit que les marchés de standing international construits déjà à Cotonou ne favorisent pas l’économie locale ? Même les sites de relogement des usagers de ces marchés sont plus confortables que les taudis qui faisaient objet de marchés à Cotonou. Je ne veux pas parler des routes asphaltées et autres. Au cours du débat chacun donnera ses arguments.

| Lire aussi : Toboula : un opposant à Talon indexe l’ex-prefet et soutient qu’il est à la base de la misère des Béninois, lire les détails

| Lire aussi : Bénin : Talon visite la statue de l’Amazone, voici les raisons de sa descente sur le chantie

Je voudrais inviter nos élites à plus de sincérité et ne pas profiter de l’émotion du peuple pour chercher à s’illustrer sur le terrain politique dont ils connaissent très peu de choses, car n’ayant jamais été au front d’une gestion publique pour apprécier les fondamentaux.

Si, chercher à porter à ma personne, tous les maux dont souffre le peuple béninois peut vous permettre de mieux vous sentir alors tant mieux. Mais retenez que si c’est à reprendre je le ferez encore sourire aux lèvres dans le fond, même si dans la forme je dois tenir désormais compte de la méchanceté des hommes au Bénin. J’ai servi ce pays par conviction et son chef par amour et je ne regrette rien.

Romain 8-28

Modeste TOBOULA




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer