Bénin

Houndété : le président de Les Démocrates fait une remarque sur le choix des partis bénéficiaires du financement public

L’investigateur 24/08/2022 à 23:25

A la faveur d’une récente sortie médiatique, le président du parti, Les Démocrates est revenu sur le choix des partis ayant bénéficié du financement de l’Etat. Pour Eric Houndété, ce choix est mal fait.

Les partis à savoir : l’ex Union Progressiste, le Bloc Républicain et la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) sont les seuls, jusqu’à preuve du contraire, à bénéficier du financement public. Ceci en vertu de la nouvelle charte des partis politiques qui dispose que seuls "les partis ayant de députés à l’Assemblée nationale ou de maires", sont éligibles pour en bénéficier. Absents depuis 2019 des élections, Les Démocrates, et bien d’autres partis sont sur le flanc. Ils n’en bénéficient pas du tout. Et, profitant d’une récente sortie médiatique sur une télévision en ligne, le président de Les Démocrates, Eric Houndété a dénoncé le choix opéré. « Nous sommes dans un système de déséquilibre de jouissance des droits. Nous sommes un parti politique régulièrement constitué. Le fait de donner seul du financement aux partis qui soutiennent le chef de l’Etat, est un frein à l’animation de la vie politique pour les partis qui ne sont pas de son obédience », selon l’ancien de Force Clé.

| Lire aussi : Distel Amoussou : le néo-politicien reçu par le Chef de file de l’opposition

Pour l’opposant au régime en place, le mécanisme qui a permis de choisir les partis l’ex parti Up, Br et Fcbe n’est qu’un mécanisme d’exclusion.« La constitution dit que les partis sont financés et la loi définit très clairement à quoi sert le financement des partis ».
Le lundi, 08 août 2022, la CENA a remis des chèques aux trois partis cités à hauteur d’un milliard cinq cents millions de FCFA pour eux tous. Prévu par la loi, en son article 5 de la nouvelle constitution, le financement des partis tire également sa source des dispositions de l’article 39 de la loi relative à la charte des partis politiques au Bénin. « Par ces dispositions, le constituant et le législateur ont décidé que les finances publiques apportent un concours aux partis politiques pour financier leurs activités ».

| Lire aussi : Politique au Bénin : Distel Amoussou en tête-à-tête actuellement avec Hounkpè

Au cours de la remise des chèques, le président du Conseil électoral (CENA), Sacca Lafia a martelé : "Je vous rappelle que vos partis politiques sont tenus de produire à la Cour des Comptes, leurs états financiers au plus tard le 30 avril de chaque année..."




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer